top of page

Hanami. Partie 1 : la face apparente

Dernière mise à jour : 29 mars

En ce week-end de début du printemps, comment ne pas évoquer cette période qui n'existe qu'au Japon et qui s'appelle Hanami, littéralement "Regarder les Fleurs".


Il s'agit des cerisiers en fleurs qui sont l'occasion de rassemblements et de fêtes pour tous les Japonais.

J'ai sélectionné quelques unes des estampes qui reprennent ce sujet, avec les photos de ce que vivent aujourd'hui les Japonais.


Tout d'abord Asakusa




Ueno...


Les deux images ci-dessous démontrent le caractère singulier de cette période au Japon :

Tout d'abord, le quartier de Yoshiwara :

Yoshiwara était le quartier des plaisirs à l’origine localisé près de la station actuelle de Ningyocho. Ce quartier a déménagé en 1657 au nord de Asakusa et s’est appelé Nouveau (shin) Yoshiwara. Ce quartier qui ne comportait que des maisons de plaisir était un quartier fermé. Par contre durant la période des cerisiers en fleur il était ouvert à toute la population. Les cerisiers étaient transplantés fin février et retirés fin avril après la floraison.

Dans un quartier des plaisirs fermé et hautement contrôlé par les autorités, la période des cerisiers était l'occasion pour tous, petits et grands de venir découvrir des cerisiers en fleurs apportés spécialement pour l'occasion : pour cet évènement qui symbolise renaissance de de la vie "après l'hiver", tant les autorités que la population faisait fi de tous les principes régissant la société.


Ensuite, les "toiles bleues" :



A travers tout le Japon, dans tous les parcs avec des cerisiers, les Japonais (petits et grands) viennent en famille ou entre amis s'amuser avec force alcool au pied de ces magnifiques arbres.

Ces toiles en plastique bleu se retrouvent partout dans le Japon, et dans les endroits les plus célèbres, les gens viennent tôt pour réserver.


Contrairement à l'image répandue que les cerisiers en fleurs sont un prétexte à la contemplation, ils sont au contraire un prétexte à la fête, à la convivialité, les retrouvailles entre amis ou en famille.


Mais cette fête est loin d'être spontanée et n'est pas le fruit du hasard. Au Japon rien ne se passe sans une préparation minutieuse.

Je vous invite à lire les autres posts relatifs à Hanami :



126 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page