top of page

Nouvel An au Japon : Hatsumode, une spécificité japonaise

Dernière mise à jour : 6 oct. 2023


Nouvel An au Japon est une des fêtes les plus importantes du calendrier avec trois jours fériés : le premier, le deux et le trois janvier.


Plusieurs traditions accompagnent cet évènement. La plus originale et la plus suivie est Hatsumode (初詣) : la première visite de l'année dans un sanctuaire ou dans un temple.

Le but de cette visite est de rendre grâce pour l'année passée et prier pour la prospérité, la santé et le bonheur pour la nouvelle année.



Vous noterez le mélange de faits religieux, de marchands du temple le tout dans un bruit assourdissant.


Cette pratique qui se déroule entre le 1er et le 3 janvier a trois originalités :

- elle est individuelle (il n'y a aucun office). C'est une simple visite.

- elle a lieu soit dans les sanctuaires shinto soit dans les temples bouddhistes (voir le post sur Asakusa)

- elle est extrêmement populaire, avec près de la moitié des Japonais (de tous âges) qui l'observent (ainsi de 60% pour les plus de 70 ans à 45% pour les 20/30 ans).


Ainsi le site le plus visité au Japon, le sanctuaire Meiji Jingu (où l'âme de l'empereur Meiji est enchâssée) à Tokyo accueille en 3 jours 3 170 000 personnes !


Soit plus d'un million de personnes par jour, plus de 40 000 par heure !

En deuxième se trouve le temple bouddhiste Narita San (dans la ville où se trouve l'aéroport de Narita) avec 3 090 000 personnes


En troisième le temple Kawasaki Daishi (banlieue sud de Tokyo) avec 3 070 000 visiteurs




Ensuite vient Asakusa avec 2 900 000 visiteurs



Au total 9 tempes/sanctuaires accueillent chacun plus de deux millions de personnes !


Je vous renouvelle mes voeux et vous encourage à faire Hatsumode l'année prochaine si les conditions le permettent.

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page