top of page

Le Japon au XVIIIème siècle (2) - La dernière impératrice et les femmes dans la famille impériale

Dernière mise à jour : 27 oct. 2023





Dans cette histoire le XVIIIème siècle présente l'originalité d'être le dernier siècle où une femme est montée sur le trône du Chrysanthème (en tant que 117ème Empereur/Impératrice).

A la mort de son frère Momozono en 1762, Go-Sakuramachi devint impératrice car le fils de frère le Prince Hidehito n'était âgé que de 5 ans.



Elle abdiqua en 1771, en faveur de son neveu.


Cet évènement illustre la prépondérance des hommes dans la ligne de succession, le règne de l'impératrice s'est justifié pour garantir la lignée masculine.


La constitution démocratique de 1945 n'a pas changé cet état de fait, comme le montre l'actualité récente.


- en décembre la princesse Mako (nièce de l'Empereur Naruhito) a quitté la famille impériale en se mariant avec un roturier : si un prince se marie avec une roturière il garde son statut et continue à appartenir à la famille impériale; si une princesse se marie avec un roturier, elle perd son statut, n'appartient plus à la famille impériale et ne peut plus se faire appeler "Altesse" et ne peut plus apparaître sur les photos de famille ni sur aucun document officiel.


En janvier 2021, sur la photo officielle des vœux, la princesse Mako est à gauche, à côté de son petit frère le prince Hisahito, son père (frère cadet de l'empereur) Akishino, sa mère la princesse Kiko et sa jeune sœur la princesse Kako.

En janvier 2022, Mako n'est plus sur la photo...

...et a disparu de l'arbre généalogique officiel de la famille impériale...

remarque : Empereur émérite signifie : Empereur ayant abdiqué


...mais vit des jours heureux à New-York avec son mari Kei Komuro


Noter également que l'Impératrice émérite Michiko (femme de l'Empereur émérite et mère de l'Empereur Naruhito) est une roturière (née mademoiselle Michiko Soda). Comme indiqué au début de ce Post, l'Empereur en tant qu'homme fait bénéficier son conjoint de son statut, alors que dans le sens inverse, la femme perd son statut.


Leur fille, l'ex Princesse Sayako, mariée à Mr Kuroda n'est plus princesse et n'apparait plus dans l'arbre généalogique (elle devrait être au même niveau que l'Empereur Naruhito et le Prince Akishino dont elle est la sœur cadette).

Née en 1969, elle est devenue Sayako Kuroda en 2005, et dans toute l'histoire de la famille impériale c'est la première fille d'un Empereur à se marier avec un roturier.





Mais comme au Japon rien n'est simple, même si elle n'apparaît plus dans les documents officiels de la Maison Impériale, Sayako est restée très proche de ses parents, de sa mère en particulier, et participe toujours régulièrement à des réunions de famille au Palais Impérial.


- en janvier, la Princesse Aiko (fille unique de l'Empereur) a fêté son 20ème anniversaire. Elle devient "formellement" adulte et peut effectuer officiellement des tâches de représentation. Mais alors qu'elle est la fille unique de l'Empereur actuel, il n'est pas prévu qu'elle devienne impératrice même si des débats constitutionnels importants ont eu lieu ces 20 dernières années.


Dans nos prochains Post nous évoquerons trois femmes à l'histoire hors du commun, toutes les trois vivantes :




154 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page