top of page

Aoto Fujitsuna et Sashichi- Provinces de Sagami et Musashi

Série : Vues modernes des Provinces dans des estampes d’Edo

Utagawa Kuniyoshi (1797-1861)

1852

 

Auteur de l’estampe :

Utagawa Kuniyoshi 1797/1861

Kuniyoshi est avec Hiroshige Hokusai et Kunisada un derniers grands maîtres de l’estampe. Son père avait une petite entreprise de teinture. Kuniyoshi assista son père dans le desgn et le choix des couleurs.

Dès 12 ans il fut remarqué par le grand maître Toyokuni, et rentra à 14 ans dans son école, et prit le nom de Kuniyoshi. Son prénom de naissance est Yoshisaburo. D’où le nom Kuniyoshi donné par son maître Toyokuni

Après des premières années concentrées sur la production d’acteurs de Kabuki dans les années 20 , il devint célèbre en 1827 avec les six estampes de la série « Les 108 héros du Suikoden », légende chinoise du XIVème siècle sur 180 bandits « gentils ».

En 1843, il dessina une série d’estampes satiriques contre le Shogun Tokugawa Ieyoshi, en particulier contre le « censeur en chef », représenté comme une araignée.

Toutes les planches et dessins furent confisqués et détruits.

A partir de ces années il devint un des plus prolifiques dessinateurs d’estampes.

Rarement, il a utilisé d’autres noms comme Ichiyusai Kuniyoshi, Cho-o-ro Kuniyoshi, Ikusa Kuniyoshi.

Dimensions (cm) :36*25

 

Sujet de l’estampe :

Série de 33 estampes : « Vues Modernes des Provinces sur des estampes d’Edo ».

Comme les principaux dessinateurs d’estampes (tous d’Edo) il affirma la prééminence de Edo vis-à-vis de Tokyo. L’estampe est en deux parties avec en haut un épisode légendaire voire mythologique du Japon et en bas un autre personnage de la légende japonaise interprété par un acteur de Kabuki connu, chaque épisode ayant lieu dans une province différente

 

En haut :

Lieu : Sagami, nom ancien de la partie actuelle centrale de la Préfecture de Kanagawa (Kanagawa à l’exclusion de Yokohama et Kawasaki). Subsiste aujourd’hui le nom de la baie de Sagami, qui est grande baie qui va de Kamakura à Atami.

 

Scène : Aoto Fujitsuna était un samourai de la région de Kamakura, connu pour sa grande sagesse et son altruisme. A l'âge de 11 ans il  reçut une éducation de moine. Il ne revint à la vie séculaire qu"à lâge de 21 ans. C'était un grand érudit, grand connaisseur du Bouddhisme et du Conficianisme.

 

Un jour il perdit 10 pièces d’or dans une rivière. Il ordonna à son serviteur d’acheter une lanterne coutant 50 pièces, pour rechercher les 10 pièces manquantes : " si vous perdez les 10 pièces, ce sera une perte éternelle pour tout le monde. Par contre, les 50 pièces utilisées pour acheter la lanterne seront une perte pour vous mais profiteront à d’autres. Ne devrions pas dire ainsi que le bénéfice total sera de 60 pièces ?"

Dans les romans historiques, il devint une référence en terme de justice et de probité.

Noter le réalisme des personnages, et les détails : 4 pièces ont été récupérées.

 

En bas :

Lieu : Musashi, nom ancien qui correspond aujourd’hui à toute la ville de Tokyo y compris la partie ouest de l’agglomération : c’est l’essentiel de la plaine actuelle du Kanto. On voit (comme aujourd’hui le Mont Fuji)

L’acteur Onoe Kikugoro III dans le rôle de Omatsuri Sashichi:

 

La légende de OmatsuriSashichi

Un ronin appelé IIjima Sashichiro, beau garçon grand amateur de combats fut renié par son seigneur et se livra dans tous le Japon à différents exploits et méfaits. Son personnage a donné lieu à de nombreuses séries TV et films depuis les années70.

 

Sceaux :

Signé : Ichiyusai Kuniyoshi. La signature est dans un cartouche en forme de coloquinte et dessous on trouve le sceau « yoshi-kiri » de Kuniyoshi

Censeurs : Watanabe et Mera, 7ème mois de l’année du rat 1852

Editeur: Mitaya Kihachi : actif dès 1764, localisé à Yotusya (loin du centre des éditeurs-Nihonbashi, il a beaucoup travaillé avec Kuniyoshi et Hiroshige. Noter le sceau en forme de coloquinte également (en bas à gauche)

Graveur : HoriTakichi :  actif entre 1840 et 1870 (naissance et décès inconu). A gravé pour Toyokun III, Kuniyoshi,

 

Musées :

En 2015/2016, s’est tenue au Petit Palais une exposition dédiée exclusivement à Kuniyoshi, « Le démon de l’estampe »

Estampe au British Museum et au Museum of Fine Arts Boston

Minneapolis Institue of Arts, Austrian Museum of Applied Arts, Honolulu Museum of Arts, Tokyo National Museum, Harvard Museum of Arts, Fine Arts Museum of San Francisco, Museum of University of Wisconsin, Ritsumeikan University, Metropolitan Museum of Arts New York, Library of Congress, Waseda University Museum

 

Kuniyoshi - Légendes et Provinces Sagami

€280.00Price
    bottom of page