top of page

Trois acteurs de Kabuki

Kawarasaki Gonjuro I, Ichimura Uzaemon XIII, Nakamura Shikan IV

Triptyque

Kunisada (1786-1865) et Kunichika

1863

 

Auteurs :

Utagawa Kunisada ou Tokyokuni III (1786-1865)

Connu également sous le nom de Toyokuni III, il fut le plus populaire, prolifique (et plus riche) dessinateur d’estampes du 19ème siècle.

De son vivant, sa réputation dépassait largement celles de Hokusai, Hiroshige ou Kuniyoshi. On estime qu’il a produit 20 à 25 000 estampes.

A partir de 1845, il signe sous le nom de Toyokuni III, en référence à son maître Toyokuni I. Noter que Toyokuni II était un condisciple de Kunisada, de piètre qualité, mais qui avait épousé la fille de Toyokuni. Toyokuni II est mort en 1835, ce qui explique la date de 1842.

De 1817 à 1844 il signa Gototei Kunisada. (Pavillon du 5ème ferry : nom de l’activité de son père), essentiellement pour les estampes de Kabuki.

En 1844-45, il signa Toyokuni Ichiyosai, n’ayant pas encore eu « l’autorisation officielle de la famille de Toyokuni » de signer Toyokuni

De 1825 à 1861, il signa également Kochoro Kunisada. Kochoro utilise le second caractère du Maître de peinture Shinko – de son vrai non Hanabusa Ikkei) et le second caractère de Itcho (qui vient de Hanabusa Itcho- fondateur de l’école de peinture Itcho).

Il utilise Kochoro pour les œuvres autres que les acteurs de Kabuki

A partir de 1861, il indique parfois son âge dans la signature

 

Utagawa Kunichika (1835-1900)

Fils d’un propriétaire de bains publics (sento) qui a fait faillite quand Kunichika était enfant, sa mère abandonne le nom de son mari (comme cela était permis) et rebaptise ses enfants de son nom de jeune fille. Enfant, il était connu pour être bagareur, et eut des ennuis avec la police.

Attiré par le dessin dès le plus jeune âge, il entre d’abord à 12 ans dans l’atelier de Chikanobu puis à 13 ans dans l’atelier de Toyokuni III (Kunisada) qui était plus réputé. Amateur de Kabuki, il se spécialise dans les estampes de ce théatre. Les critiques considèrent que ses meilleures œuvres sont les représentations en buste d’acteurs de Kabuki. Il fut un des premiers artistes à largement utiliser le rouge (pigments artificiels importés d’Europe) par opposition aux couleurs douces utilisées précédemment.

C’est du nom de ses deux maîtres qu’il tire le sien Toyo-Chika. On considère qu’il était le plus doué des disciples de Kunisada. C’est lui qui fut officiellement chargé à la mort de son maître en 1865 de faire son portrait officiel

En 1862, il réalise une parodie d’une bagarre entre étudiants qui avait eu lieu dans un théatre. Les étudiants furieux de la caricature, vandalisent la maison de Kunichika.

Il représenta le Japon à l’exposition universelle de Paris 1867. Il eut de nombreux disciples dont les plus célèbres Chikanobu et Yoshitoshi

 

Sujet de l’estampe :

Cas très rare d’un triptyque réalisé par deux artistes différents (le maître et le disciple).

A droite et à gauche Kunisada, et au centre Kunichika, avec la présence des deux plus grands acteurs de la fin du XIXème.

A gauche : Kawarasaki Gonjuro I (1838-1903)

Ichikawa Danjuro IX a tenu ce nom de 1852 à 1869. Il a fait partie du « triumvirat » (avec Onoe Kikugoro V et Ichikawa Sadanji I) qui a dominé le Kabuki fin du XIXème.

D’une grande lignée d’acteurs de Kabuki, sur 6 générations avant lui.

Gonjuro IV, ne en 1954,  tient ce nom depuis 2003

Au centre : Ichimura Uzaemon XIII (1844-1903)

Une des plus vieilles lignées d’acteur remontant à 1605. Ichimura Uzaemon XVII a tenu le nom de 1955 à 2011.

Ichimura Uzaemon XIII était également Onoe Kikugoro V (voir triumvirat ci-dessus).

A droite : Nakamura Shikan IV (1831-1899). Il commence sa carrière à l’âge de 7 ans (fils d’un acteur)Il porta ce nom de 1860 à sa mort.

Acteur très éclectique, il joua des rôles masculins, de méchants et féminins (cas assez rares). Dans les rôles masculins de la vie courante il fut un des meilleurs de la fin du XIXème

Dimensions (cm) : 36*75

 

Sceaux

Censeur :

A gauche et à droite : premier mois de l’année du cochon (sceau complexe avec à gauche Aratame, au milieu le mois et à droite le cochon) Au centre : quatrième mois de l’année du cochon (1863) (sceau complexe avec en haut le cochon au milieu le mois, et en bas Aratame) .

Les années correspondent bien mais le mois de passage devant la censure n’est pas le même (?). Cas unique.

Signature :

à gauche et à droite :Nanajyunanasai Toyokuni (Toyokuni à l’âge de 77 ans), d’où la datation certaine de 1863.

Le caractère stylisé de 77 veut également dire « plaisir ». Il y a donc un jeu de mot sur l’idéogramme

Au centre : Ichiyo Kunichika

 

Editeur : Eikyudo (YamamotoYa Heikichi) actif entre 1816 et fin des années 1830

 

 

Musées :

Museum of Fine Arts Boston, British Museum, Fine Arts Museum of San Francisco, Metropolitan Museum of New York, Austrian Museum of Applied Arts, Robyn Buntin Museum of Honolulu, Waseda University Museum, Tokyo Metro Library, Ritsumeikan University Library,

 

 

 

Kunichika et Kunisada - Trois acteurs de Kabuki

€650.00Price
    bottom of page