top of page

Ise Taifu : Le Japon au Xème siècle

Dernière mise à jour : 6 oct. 2023


L'estampe de Kunisada présentant la poètesse du Xème Ise Taifu nous tranporte donc en l'an 900.


300 ans nous séparent du Post précédent : les VIIIème et IXème siècles seront une période de déclin de la population touchée par de nombreuses famines et épidémies. Une épidémie de variole décimera entre 735 et 737 un quart de la population.


Au débit du VIIIème siècle, la capitale se "fixera" à Nara. jusqu'alors la capitale changeait après le décès de chaque empereur : la mort étant impure, il était indispensable de ne pas rester dans des lieux souillés.


Fin VIIIème siècle la capitale sera transportée à Kyoto (distante de Nara de 50 kilomètres), qui sera bâtie (copiée) sur un modèle chinois (ville de Xi'an) : orientation Nord-Sud, structure orthogonale, murs d'enceinte. A l'époque Xi'an est la capitale de la dynastie Tang.

Ce déplacement à Kyoto sera justifié par un meilleur accès aux voies de communication, routières ou fluviales.


Cette période est caractérisée par un foisonnement culturel qui s'émancipe de la Chine avec :

1) l'apparition des kanas : écriture japonaise syllabaire qui représente des sons, par opposition aux idéogrammes chinois qui représentent un sens.


2) le développement du Yamato-e : peinture plus décorative, détaillée et inspirée de l'homme et de son quotidien au Japon, en opposition au style chinois plus grandiose.

La caricature d'animaux ci-dessous illustre cette différence avec l'art chinois plus formel.




3) l'émergence des premiers textes connus :

Le "Recueil des évènements anciens" (Kojiki) qui est le premier recueil historique, mythique, légendaire de l'histoire du Japon et des grandes familles régnantes, le "Dit du Genji" par Murasaki Shikibu., considéré comme le chef d'œuvre intemporel de la littérature japonaise, que l'on peut découvrir dans l'estampe de Kunisada II.





Si la cour impériale à Kyoto est lieu de foisonnement culturel et philosophique le pouvoir impérial s'affaiblit au profit de seigneurs locaux et l'émergence d'une nouvelle classe de guerriers "professionnels", les samourais.


Ainsi, le clan des Taira se rebellera contre le pouvoir central.

Les Taira maîtres des provinces au nord de Tokyo actuel dominent cette région après des batailles sanguinaires et des trahisons nombreuses entre frères.

Mais se proclamant "nouvel empereur" il est combattu par un autre clan de guerriers, les Fujiwara qui officient en tant que régents à la cour impériale. Ils surent maintenir leur pouvoir en mariant systématiquement leurs filles aux fils des empereurs.


Taira sera vaincu en 940. Sa tête coupée sera rapportée à Kyoto pour y être exposée. Au troisième jour, ses yeux s'ouvriront, émettront une violente lumière blanche. La tête s'envolera et "atterrira" au bord de l'océan (à 500 km à l'est), à un endroit qui est aujourd'hui Otemachi, le quartier financier de Tokyo.

La nuit tombera sur le village de pêcheurs qui construiront un sanctuaire.



Ce sanctuaire existe toujours se trouve même endroit. Il a été préservé et se trouve entre des immeubles de 30 étages.

Les rebellions de seigneurs locaux se multiplieront dès la fin du Xème siècle et perdureront pendant plus de 500 ans.

Il n'y a pas qu'au Japon que les seigneurs locaux prennent le pouvoir : en France en 911, le roi de France Charles le Simple abandonne aux Vikings les territoires de l'embouchure de la Seine. Rollon leur chef, originaire du Danemark, devient Duc de Normandie.



64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page