top of page

Fujiwara no Michimasa - Le Japon début du XIème siècle

Dernière mise à jour : 6 oct. 2023

L'estampe de Kuniyoshi est une illustration du foisonnement culturel à Kyoto en ce début du XIème siècle.

L'histoire

Le XIème siècle est le troisième des quatre siècles de l'ère Heian, qui reste dans l'histoire du Japon comme la période de l'émergence, du développement et du raffinement de la culture japonaise.


Mais c'est aussi un siècle de luttes politiques entre le pouvoir central et les potentats locaux.


Concernant le pouvoir central, la position du clan Fujiwara qui domina politiquement la cour impériale aux Xème et XIème siècle est originale : les fils se mariaient tous avec des filles de l'empereur. Ils occupaient ainsi des positions clés dans le pouvoir politique.

Leur histoire montre aussi les "effets de cour" ainsi que les faveurs et les disgrâces qui se succèdaient sans logique.


Fujiwara no Michimasa (992-1054) avait pour mère la troisième fille de l'empereur Daigo (soixantième empereur).

Dans le nord du Japon, le clan Abe défie l'autorité de l'empereur. Il est défait par les Fujiwara dans la "dernière guerre de 3 ans".




Dans le même temps, Fujiwara no Michimasa devient également ministre mais est accusé en 1024 du meurtre d'une princesse, dans une conspiration organisée par un clan rival et il est démis de ses fonctions politiques.

Il sera rétrogradé au cinquième niveau de fonctionnaire et se consacrera à la poésie et la littérature


Le foisonnement culturel


Le XIème siècle dans la suite du Xème siècle connait l'émergence du Haiku et du Waka (poésie japonaise qui s'affranchit de la littérature chinoise.

Fujiwara no Michimasa est le numéro 63 de la première anthologie des cents meilleurs auteurs de waka.


"J'aimerais vous rencontrer et vous parler maintenant, au lieu d'avoir le sentiment de vous abandonner"





Il s'appela Sakyo (à gauche dans la capitale) : le plan (ancien) ci-dessous montre bien que la ville de Kyoto a été bâtie sur le modèle d'une ville chinoise de manière orthogonale et orientée Nord Sud, et Fujiwara no Michimasa habitait dans la partie gauche (supérieure) de la ville, en tant que fonctionnaire

Le palais impérial est placé au nord de la ville mais est orienté au sud, selon les principes chinois de géomancie.


En France au XIème siècle, la poésie n'existe pas encore : seules les chansons de geste existent, comme celle sur Roland à Roncevaux


La poésie avec des règles formalisée n'apparaîtra réellement en France qu'aux XIVème et XVème siècles


40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page