top of page

Ise Taifu – Poétesse du Xème siècle

Série Les cinq poètes immortels dans le jardin de poiriers

Utagawa Kunisada (1786-1865)

1842-1846

 

VENDUE

 

Auteur :

Utagawa Kunisada ou Tokyokuni III (1786-1865)

Connu également sous le nom de Toyokuni III, il fut le plus populaire, prolifique (et plus riche) dessinateur d’estampes du 19ème siècle.

De son vivant, sa réputation dépassait largement celles de Hokusai, Hiroshige ou Kuniyoshi. On estime qu’il a produit 20 à 25 000 estampes.

A partir de 1845, il signe sous le nom de Toyokuni III, en référence à son maître Toyokuni I. Noter que Toyokuni II était un condisciple de Kunisada, de piètre qualité, mais qui avait épousé la fille de Toyokuni. Toyokuni II est mort en 1835, ce qui explique la date de 1842.

De 1817 à 1844 il signa Gototei Kunisada. (Pavillon du 5ème ferry : nom de l’activité de son père), essentiellement pour les estampes de Kabuki.

En 1844-45, il signa Toyokuni Ichiyosai, n’ayant pas encore eu « l’autorisation officielle de la famille de Toyokuni » de signer Toyokuni

De 1825 à 1861, il signa également Kochoro Kunisada. Kochoro utilise le second caractère du Maître de peinture Shinko – de son vrai non Hanabusa Ikkei) et le second caractère de Itcho (qui vient de Hanabusa Itcho- fondateur de l’école de peinture Itcho).

Il utilise Kochoro pour les œuvres autres que les acteurs de Kabuki

A partir de 1861, il indique parfois son âge dans la signature.

 

Sujet de l’estampe :

Poétesse Ise Taifu

Cartouche en haut à droite : Poème et nom de la poétesse Ise Taifu 伊勢大輔 (989-1060).

Ise Taifu (989-1060) est une poétesse japonaise, dont un des poèmes fait partie de l’anthologie «Ogura : cent poètes, cent poèmes » réalisée en 1235 et qui recense les meilleurs poèmes  écrits entre 794 (début ère Heian) et 1185 (début ère Kamakura). A noter que depuis plusieurs anthologies portant le même titre ont été publiées, mais celle d’Ogura reste la référence.

Elle est une des 21 femmes présente dans ce recueil. Le poème porte le numéro 61.

« Les cerisiers qui prospéraient autrefois à Nara, sont aujourd’hui en pleine floraison dans ce palais de Kokonoe » (いにしへの奈良の都の八重桜けふ九重に匂ひぬるかな)

 

Cartouche à gauche : Nom de la série : NashiTsubo Gokasen 梨壺五歌仙 Les Cinq poètes immortels dans le jardin de poiriers » fait référence à cinq poètes illustres qui ont réalisé ce recueil dans un palais impérial où avaient été disposés des poiriers en pot.

 

Noter la richesse du kimono et du obi (ceinture du kimono), ainsi que les cerisiers dessinés dans le cartouche supérieur

A noter que Ise Taifu a eu trois enfants qui sont devenus également des poètes renommés.

 

Sceaux :

Censeur : Watari (entre 1842 et 1846)

Signature : Kochoro Kunisada

Editeur :

Wakasaya Yoichi est un éditeur actif de 1797 à 1897.

En 1811 et 1812 il devint censeur.

 

Musées :

Estampe présente au Museum of Fine Arts Boston https://collections.mfa.org/objects/477019

 

British Museum, Fine Arts Museum of San Francisco, Robyn Buntin Museum of Honolulu, Waseda University Museum, Tokyo Metro Library, Ritsumeikan University Library.

Kunisada - Ise Taifu Poétesse du Xème siècle

€0.00価格
    bottom of page