top of page

Femme de l’Epoque Meireki (1655-1658)

Série « Les miroirs des époques » - Estampe 11

Toyohara Chikanobu (1838-1912)

1897

 

VENDUE

 

Auteur : 

De son vrai nom Hashimoto Naoyoshi, fils de samouraï Chikanobu combattit avec les dernières troupes loyales au shogun contre les troupes impériales (jusqu’en 1868). Il fut célèbre pour sa bravoure. A la défaite des troupes shogunales, il fut fait prisonnier,puis fut libéré.

Il décida de vivre de son art à partir de 1875 . en participant à l’école de Ichiyusai Kuniyoshi, en représentant la modernisation du Japon (comme beaucoup de ses contemporains), la vie à la Cour impériale et l’Empereur Meiji.

 

Il devint très célèbre en 1884 quand il représenta la tentative d’assassinat de l’ambassadeur du Japon en Corée (incident de Jing).

Il continua avec des représentations de scènes de guerre à la gloire de l’Armée Impériale (Guerre nippo coréenne, guerre nippo chinoise, guerre nippo russe) , et de l’Empereur Meiji.

 

A partir de la fin des années 1880, effrayé par la modernisation du Japon,  il devint nostalgique du passé et de l’époque shogunale, et dessina des estampes sur l’histoire et la culture, les valeurs et le passé du Japon, et sur la beauté des femmes.

 

Sujet de l’estampe :

Titre exact : Miroirs des époques – Femmes  de la période Meireki

La présente estampe est la 11ème de la série. Elle présente en bas la prostituée Katsuyama (de la période Meireki) célèbre pour avoir inventée une nouvelle façon de se nouer les cheveux : les cheveux sont attachés avec un ruban blanc derrière la tête et sont re-pliés vers l’avant dans une forme arrondie comme un anneau.

Cette coiffure célèbre existe encore sous le nom de Grand Marunage (la grande coiffure en cercle), voir photo jointe.

En haut dans le cartouche gris se trouve 4 personnes jouant à un jeu de ballon de cette époque le « Temari ».

Chaque estampe de la série présente une dame avec une coiffure originale et dans le cartouche une scène de jeu ou des personnages participant à une fête importante.

Noter la finesse des cheveux ainsi que le relief dans le col du kimono (technique rare reservée aux plus belles estampes)

 

Sceaux :

Signature Yoshu Chikanobu

Dans la marge est indiquée la date d’impression (8ème mois de l’année 30 de l’ère Meiji – 1897

Editeur : Matsuki Heikichi (Daikokuya Heikichi) : entreprise active de 1764 à 1931.A publiè au XVIIIème siècle Toyokuni, Eisen puis au XIXème sièce tous les grands artistes de l’école Utagawa (Kunisato, Kunisada, Sadahide, Hiroshige III, Kuniteru) ainsi que Toyohara Chikanobu. L’entreprise dirigée par la 5ème génération de Matsuki continuera son activité jusqu’en 1931.

 

Musées :

Estampe présente à :

Art Gallery of Greater Victoria : https://ja.ukiyo-e.org/source/aggv

Ronin Gallery : https://www.roningallery.com/bijin-in-meireki-era

 

Artiste présent à British Museum,   Museum of Fine Arts Boston, Metropolitan Museum of Arts New York, Tokyo Metro Library, Honolulu Museum of Arts, Museum of Fine Arts Boston, Library of Congress Washington DC, Austrian Museum of Applied Arts, Fine Arts Museum of San Francisco, Waseda University Theater Museum, Harvard Art Museum

Chikanobu - Femme de l'époque Meireki

€0.00価格
    bottom of page